Loader

Comment développer l’estime de soi de l’enfant avec 5 habitudes?

L’estime de soi est une précieuse ressource qui se développe tout au long de la vie. Dès la petite enfance, l’enfant apprend à s’accorder de la valeur et à s’aimer pour ceci et pour cela. Au début, cette longue construction passe par le regard des parents. « Maman, regarde ma pirouette! », « Papa, as-tu vu mon dessin. », « Maman maman, j’ai fait mon lit tout seul! », « Est-ce que tu me trouves bon? ».

Et oui, à travers toutes ces petites interventions d’apparence banales, vos réponses ont un impact significatif dans le développement de votre enfant.

Comment utiliser le quotidien pour favoriser l’estime de soi?

Je suis Jessica Rousseau alias Maman Éducatrucs, TES et Coach familial. Je te donne quelques outils pour ton coffre de super-parent!

 

5 habitudes au quotidien

Dire avec précision ce que l’enfant a fait de beau ou de bon.

« J’aime ton dessin mon cœur. Ce que tu as fait avec les couleurs, wow. C’est dynamique! On dirait que ça rend joyeux juste à le regarder. »

 

« Je veux te féliciter mon grand. C’était long attendre chez le médecin et tu m’as impressionné. Tu as été super patient. Vraiment, belle attitude! On va dire ça à papa en arrivant. Tu as été le champion de la patience! »

 

Dire ce qui le différencie des autres.

« Je t’ai choisi pour m’accompagner au magasin parce que j’aimerais que tu m’aides à choisir un cadeau pour ton cousin. Tu as toujours de bonnes idées pour faire plaisir aux autres! »

 

« Je sais que je peux te faire confiance. C’est à toi que je demande d’aller porter ce paquet chez la voisine car c’est fragile et je sais que tu feras bien attention. »

 

« Ma chérie, tout le monde a écrit un petit mot dans la carte de papi et j’aimerais que ce soit toi qui la décore. T’es tellement créative! Je suis certaine que grâce à toi, ce sera unique! »

 

Dire la qualité qui se rattache à son comportement.

« Tu as réussi à rentrer dans ton groupe de la garderie toute seule ce matin. Tu sais quoi? Tu es courageuse. Bravo ma chérie. »

 

« Wow, tu as déjà fait tous tes devoirs avant même que j’arrive? Tu es vraiment un garçon responsable.

 

Donner une tâche un peu plus « exigeante » en fonction des défis de l’enfant.

« Non, cette fois-ci, pas la laitue. Aujourd’hui, c’est toi qui coupera les concombres. Oui, oui, avec le couteau. J’ai confiance. Tu es prêt. Je te montre…Voilà. Vas-y. Ouiiiiii, super! Tu vois, t’es capable! »

 

« Aujourd’hui, tu vas à ton arrêt d’autobus sans moi. Je vais rester devant la maison à te regarder. Fais-moi un câlin. T’es capable! Je suis tout près. Vas-y! (On lui envoie un thumb’s up de loin, puis le soir on le félicite et on y fait référence pour un autre jour). »

 

Complimenter gratuitement et glorifier le compliment avec des exemples concrets.

« Hé, mon cœur, j’ai envie de te dire quelque chose…Tu sais, je te trouve vraiment généreux. Sais-tu pourquoi? Tsé, l’autre jour, sans que je te demande, tu es venu m’aider à plier des vêtements et tu m’as bien rendue service. Tu l’as fait juste pour m’aider. Puis, l’autre fois, ton frère était triste d’avoir échappé sa collation par terre et toi tu l’as consolé en lui disant que ce n’était pas grave et tu lui as donné ta galette. Tantôt, je t’ai vu par la fenêtre aidé le voisin à traîner son gros sac jusqu’à sa porte. Tu fais plein de petits gestes comme ça. Tu as un grand cœur. Je t’aime. »

Des relations sécurisantes

Enfin, ces petits gestes quotidiens passent par le soutien des parents et des personnes significatives qui traversent le chemin de l’enfant. Un enseignant, un éducateur, un voisin, une gardienne, un grand-parent, peut lui aussi devenir une empreinte positive et déterminante pour l’enfant.

Grâce à des relations sécurisantes, l’enfant se permet d’explorer, de se dépasser et de s’adapter. Au fil de ses petites victoires bien à lui, il se construit une image positive. Cette image positive l’aide à croire en lui et aller encore plus loin en fonction de ses propres défis et caractéristiques (chacun est unique!).

Alors le mieux qu’on puisse faire en tant que parent est de croire en notre enfant et de l’aimer en lui insufflant ces sentiments au quotidien.

Pour avoir de l’aide personnalisée, choisis une formule de coaching pour toi!

Jessica Rousseau, MamanÉducatrucs xx



coaching-messagerie-icone

Coaching

boutique_icone

Boutique